Comprendre les techniques d’hypnose

Définition de l’hypnose

L’hypnose est un état modifié de conscience dans lequel il est possible de communiquer avec l’inconscient.

L’inconscient désigne tout ce qui échappe au champ de la conscience. Il existe un inconscient individuel lié à notre histoire personnelle et à notre personnalité, et un inconscient collectif lié à nos groupes d’appartenance. Ces deux inconscients interagissent et influencent nos décisions et nos comportements au quotidien. D’un point de vue ericksonien, l’inconscient est un automate qui est à notre service 24 heures sur 24, et qui, gardant les traces de nos expériences passées, est un véritable réservoir de ressources. Il est possible de les utiliser pour atteindre des objectifs et développer son potentiel. L’hypnose permet d’avoir un accès direct à l’inconscient.

Les bienfaits de l’hypnose

Un grand nombre de thématiques peuvent être travaillées avec l’hypnose :

Dans le cas de la thérapie, le patient demande à se libérer d’un symptôme ou à transformer des schémas dans lesquels il se sent enfermé. Les symptômes pouvant être travaillés en hypnose sont nombreux. Voici une liste non exhaustive d’objectifs pouvant être atteints en ayant recours à l’hypnothérapie :

 En thérapie :

  Dans le cadre d’un processus de développement personnel  :

Comment se passe une séance d’hypnose ?

Quelque soit le type d’hypnose, une séance d’hypnose se déroule toujours en plusieurs étapes clés : la focalisation de l’attention (sur un point, un geste, une image, une sensation, un discours…), l’induction hypnotique (qui consiste à plonger le client dans l’état modifié de conscience) qui peut être instantanée, rapide ou progressive, formelle ou informelle ; l’approfondissement (qui permet notamment d’affiner la profondeur de la transe), la dissociation (qui peut-être multiple, conscient et inconscient, ou encore une facette du client ou encore un membre comme dans le cas d’une anesthésie), puis un triptyque répétée d’enchaînement de techniques et suggestions, phénomènes hypnotiques et ratification (qui correspond au coeur de la séance de travail), ré-association, remontée vers l’état de veille et vérifications.

Techniques d’hypnothérapie (ou approche de l’hypnose thérapeutique)

L’hypnothérapie est une thérapie brève d’orientation stratégique qui utilise l’hypnose pour mobiliser les ressources de l’inconscient du client. L’hypnothérapie utilise principalement l’hypnose ericksonienne et l’hypnose conversationnelle. Cependant, nous formons aussi des hypnothérapeutes à l’hypnose classique qui souhaitent utiliser les inductions rapides pour gagner du temps en séance d’hypnothérapie.

Même si l’hypnose permet d’accélérer un processus de changement en communicant avec l’inconscient, il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser l’hypnose en thérapie brève. En effet, la thérapie brève doit permettre au client d’atteindre l’objectif défini pour l’accompagnement. La thérapie brève s’inscrit dans un cadre de référence cognitif comportemental et systémique. La force de la thérapie brève réside dans la prescription de tâches stratégiques qui favorise le changement. Elles peuvent être par exemple symboliques pour marquer des étapes, destinées à provoquer des interactions nouvelles, à favoriser un apprentissage, développer de nouveaux comportements et de nouvelles habitudes.

Pour l’hypnose, il est possible d’utiliser différents types d’hypnose : l’hypnose classique, l’hypnose ericksonienne, la nouvelle hypnose, l’hypnose humaniste ou encore l’hypnose conversationnelle.

Les techniques d’auto-hypnose

L’auto-hypnose consiste à utiliser l’hypnose pour soi-même. Elle permet notamment de développer l’intuition, renforcer la confiance en soi, améliorer le sommeil, développer de nouvelles capacités, mieux gérer les émotions et le stress, gérer des douleurs chroniques ou encore mobiliser des ressources inconscientes.

Voici nos recommandations pour vivre une séance d’hypnose efficace et en toute sécurité :

1.   Définir l’objectif SMART :

a.   Travailler par écrit la croyance à dépasser,

b.   Transformer en croyance positive : suggestion qui sera posée durant la transe,

c.   Écrire éventuellement l’objectif sur papier ou le prononcer à haute voix.

2.   Définir un cadre sécurisant

3.   Poser les fusibles : Les fusibles sont des suggestions (ou injonctions) que l’on se pose avant de commencer la séance. Ce sont des protections pour l’inconscient. Ils donnent un cadre sécurisant à la séance. Ils sont prononcés à voix haute ou en pensée. Il est important de poser un fusible couvrant au moins ces 4 catégories :

–       Durée de la séance : « Je resterai en auto-hypnose durant 30 minutes » ou « Je revendrai à l’état de veille pleinement reposé et disponible après 30 minutes maximum »

–       Protection en cas de danger : « Si un danger se produit, je reviendrai immédiatement ici et maintenant, à l’âge actuel, avec toutes mes capacités et prêt à réagir »

–       Orientation dans le présent et l’avenir : « Durant la séance, je resterai focalisé dans le présent et l’avenir » (Aucune régression possible)

–       Sensations agréables uniquement : « Je n’accède qu’a des sensations agréables et des expériences positives favorisant mon bien-être et mon évolution »

 4.   Faire une demande à l’inconscient : Gérer la séance en automatique, trouver des ressources, identifier des solutions,…

 5.   Rentrer en transe : Naturelle, par ancrage, par induction (spirale sensorielle, escalier…)

6.   Travailler avec l’inconscient : Métaphores, Suggestions, Ratifications, Phénomènes hypnotiques, protocoles, suggestions post-hypnotiques… Pour être efficaces pour l’inconscient, les autosuggestions doivent être simples, affirmatives, précises, positives, sans condition, réalisables et répétées

7.   Sortir de transe : sommeil ou retour à l’état de veille

8.   Vérifier que l’on est bien ici et maintenant

Pour vous inspirer et vous habituer à l’état hypnotique, nous vous recommandons l’écoute de nos MP3 d’hypnose disponibles en accès libre.

Les techniques d’hypnose classique (ou de spectacle)

L’hypnose classique est la plus ancienne. Elle est autoritaire et directive. Les suggestions sont directes, c’est-à-dire énoncées sous la forme d’injonctions. Pour l’hypnose classique, le prétalk est essentiel. Il s’agit pour l’hypnotiseur de s’adresser à son auditoire en le préparant aux expériences à venir. Ainsi, durant le prétalk, l’hypnotiseur doit rassurer, construire la confiance, susciter l’intérêt, traiter les résistances et évoque les phénomènes hypnotique… Il pose des suggestions propices à l’augmentation de la réceptivité. Ensuite, il met en place des jeux ludiques qui sont des tests de suggestibilité. À partir de ces tests, il identifie les personnes les plus réceptives et débute les inductions qui peuvent être instantanées (telle que la rupture de pattern par poignée de main) ou rapides (telle que les livres ou les ballons). Ensuite, l’hypnotiseur enchaine les phénomènes hypnotiques et les ratifications. Enfin, il ramène le volontaire à l’état de veille. Durant ‘expérience, il peut aussi décider de fractionner la transe pour favoriser l’approfondissement.

Schéma du processus d’hypnose classique

Nous proposons des ateliers découvertes de l’hypnose classique. En 2 jours, les stagiaires découvrent les principes de l’hypnose classique et les modes de fonctionnement de l’inconscient. À la fin du week-end, ils sont capables de mettre en place leurs premiers phénomènes hypnotique en tout sécurité. Ceux qui souhaitent se spécialiser (mentaliste ou hypnotiseur de spectacle) peuvent réaliser le cursus de praticien en hypnose classique.

Les techniques d’hypnose ericksonienne

L’hypnose ericksonienne fut développée par le psychiatre Milton Erickson. Il s’agit d’une hypnose permissive. Il s’agit de l’hypnose la plus pratiquée dans le contexte thérapeutique. Elle permet de favoriser un bien être, se libérer de vieux schémas, de symptômes, ou de croyances limitantes… L’induction est progressive. En environ 15 à 20 minutes, le patient plonge dans un état de transe hypnotique qui permet de travailler sur la problématique à partir d’une communication multi-niveaux avec l’inconscient. Les changements sont rapides. Dans le cadre d’un thérapie brève, le thérapeute peut prescrire une tâche pour consolider les apprentissages et favorise le changement, et renforcer l’autonomie pour favoriser l’atteinte des objectifs fixés par le client.

Si vous envisagez de débuter une thérapie et que vous souhaitez en savoir plus sur l’hypnothérapie, nous vous recommandons le livre « dialogue avec l’inconscient » qui explique les principes de l’hypnothérapie et propose des vignettes humoristiques d’instants capturés dans le cadre de l’accompagnement hypnotique.

À l’IICH, nous proposons un cursus de formation de technicien en hypnose ericksonienne, puis de praticien en hypnose ericksonienne et thérapie brève. Ce cursus complet et progressif se déploie sur 34 jours. Les étudiants apprennent la maîtrise de l’hypnose ericksonienne mais aussi la thérapie brève stratégique. Le module bases de psychopathologie permet de comprendre les enjeux et la relation d’accompagnement et d’acquérir des repères pour développer l’alliance avec d’autres professionnels de santé.

Les techniques d’hypnose conversationnelle

L’hypnose conversationnelle est une hypnose informelle. Il s’agit d’un art de la suggestion. Le communicant hypnotique peut choisir de provoquer un état de transe ou réaliser un séance sans transe. Il connaît l’impact de la communication non verbale, paraverbale et verbale. Il maîtrise les techniques avancées de l’hypnose ericksonienne ainsi que les différents types de suggestions (directes, directes camouflées et indirectes).

En 8 jours, nous enseignons les techniques de l’hypnose conversationnelle et de la communication hypnotique. Chaque inscription est précédée de deux entretiens : l’un pour valider les motivations et l’éthique, et l’autre pour valider la capacité à travailler sur soi, en groupe et apprendre en format intensif. Cette formation se destine à différents publics : des spécialistes de la communication, des accompagnants (thérapeutes, coachs, psychologues…), des soignants (médecins, infirmiers, aides soignants…), des pompiers et ambulanciers, des éducateurs (formateurs, pédagogues, enseignants…), mais aussi des entrepreneurs et des managers. Elle peut aussi intéresser toute personne souhaitant mieux comprendre les enjeux de la communication et progresser.

Pour se préparer à la formation, le livre « Comment influencer le changement » permet de comprendre cette approche innovante de la communication et de se familiariser avec ces techniques et les différents niveau de suggestions.

Accès gratuit aux MP3 d’hypnose

En période de crise sanitaire, durant le confinement, nous avons préparé avec soin différents MP3 d’hypnose que nous avons mis à disposition. Ainsi, plus de 12 heures d’hypnose sont maintenant disponibles pour débuter un travail sur soi en hypnose. Vous y trouverez différentes thématiques comme : développer la confiance en soi, mieux gérer son stress et ses émotions, donner du sens, dépasser un processus de deuil, gérer une séparation difficile, mincir, développer l’intuition, travailler sur l’enfant intérieur, le masculin intérieur et le féminin intérieur… Nous vous souhaitons un beau voyage intérieur !

Quelles sont les questions les plus fréquentes sur l’hypnose ?

L’hypnose, comment ça marche ?

Hypnose comment ça marche ?

Pour vivre l’hypnose formelle, il faut tout d’abord être volontaire. Cela signifie d’accepter consciemment de vivre l’expérience hypnotique. Dans le cadre de l’hypnose classique, l’hypnotiseur pourra proposer des tests pour valider la suggestibilité avant de réaliser des inductions instantanées ou rapides pour réaliser des phénomènes hypnotiques. Ici, il s’agit d’être réceptif. En revanche, pour l’hypnose ericksonienne, l’hypnothérapeute s’adaptera au style du client pour lui proposer un cheminement vers un état de relaxation qui mènera à l’hypnose. Ainsi, il peut appuyer son induction sur des images, des sons ou des sensations, en fonction du canal de communication préférentiel du client. Ce type d’hypnose fonctionne avec tout le monde à condition d’être volontaire. Si le client éprouve des difficultés pour rentrer en état d’hypnose, alors l’hypnothérapeute pourra utiliser différentes techniques pour détourner des résistances inconscientes. Dans le cas de l’hypnose conversationnelle, il suffira au communicant de mobiliser l’attention de son interlocuteur afin de progressivement l’influencer en créant s’il le souhaite un état de conscience modifié. Pour en savoir plus sur les différents types d’hypnose, nous vous recommandons de visionner la vidéo de cabinet public dédiée.

Quels sont les dangers de l’hypnose ?

Quels sont les dangers de l’hypnose ?

Fondamentalement, il n’existe pas de dangers relatifs à l’hypnothérapie. Les seules contre-indications seraient pour une personne psychotique ou une personne épileptique. L’hypnothérapeute quant-à-lui doit être au clair avec ses propres dynamiques psychiques pour réaliser un accompagnement de qualité. Aussi, il est recommandé que l’hypnothérapeute ait réalisé un travail sur lui-même en psychothérapie et soit accompagné en supervision pour progresser dans sa pratique. Ensuite, il s’agit de compétences et d’expérience. Pour vous rassurer, vous pouvez prendre un temps d’échange avec votre hypnothérapeute en l’interrogeant sur sa formation, son expérience, le travail personnel qu’il a pu réaliser et sa supervision. Vous pouvez aussi écoutez nos MP3 d’hypnose, et visionner nos vidéos pour vous familiariser avec l’hypnose.

Comment pratiquer l’hypnose chez soi ?

Comment pratiquer l’hypnose chez soi ?

Il est très facile d’utiliser l’hypnose chez soi. Par exemple, vous pouvez utiliser l’auto-hypnose mais aussi tout simplement écouter nos MP3 d’hypnose. Vous pouvez aussi participer au prochain atelier autohypnose à Lyon. Contactez notre équipe pour savoir s’il reste encore des places disponibles ou demandez à être informé des dates des prochaine ateliers.

L’hypnose agit au bout de combien de temps ?

L’hypnose agit au bout de combien de temps ?

Dans le cas de l’hypnose classique, les inductions peuvent être très rapides voire instantanées. Cependant, le client doit être réceptif. C’est pour cette raison que l’hypnotiseur réalise des prétests. Dans le cas de l’hypnose ericksonienne, le processus d’induction hypnotique dure environ 15 à 20 minutes. Dans le cas de l’hypnose conversationnelle, l’induction étant informelle, la bascule dans l’état hypnotique est progressive et peut être assez rapide selon les qualités oratoires du praticien.

Qu’est-ce que l’hypnose ericksonienne ?

Qu’est-ce que l’hypnose ericksonienne ?

L’hypnose ericksonienne a été développée par Milton Erickson. Elle consiste à réaliser une transe dissociative dans lequel l’hypnothérapeute ericksonien communique avec l’inconscient du patient. Il utilise différentes techniques et suggestions pour favoriser le changement, et permettre au client d’atteindre ses objectifs.

Comment faire pour que l’hypnose fonctionne ?

Comment faire pour que l’hypnose fonctionne ?

Souvent cette question se réfère à l’hypnose de spectacle où l’on parle de receptivité. Ce type d’hypnose très ancienne et directive n’est efficace que pour les personnes qui sont receptives ou suggestibles. Cependant, l’hypnose est un état naturel que nous vivons plusieurs fois par jour. Et, il existe différents types d’hypnose (ericksonienne, conversationnelle ou encore humaniste) qui ne nécessitent pas de receptivité. Avec ces types d’hypnose, c’est l’hypnothérapeute qui s’adapte au client en proposant un chemin pour permettre au client de basculer facilement dans l’état hypnotique. Bien sûr, parfois, il peut y avoir des résistances inconscientes. L’hynothérapeute sait y faire face en développant différentes stratégies. Si vous souhaitez améliorer la qualité de votre expérience hypnotique, il suffit de vous faire confiance et de faire confiance à votre thérapeute. Votre inconscient est votre meilleur allié et l’hypnothérapeute sait comment communiquer efficacement avec lui. Aussi, fermez les yeux et détendez-vous à votre rythme !

Combien coûte une séance d’hypnose ?

Combien coûte une séance d’hypnose ?

Le tarif d’une séance d’hypnose varie selon les hypnothérapeute. À l’IICH, la séance d’une heure est facturée 80 euros TTC. Un arrêt tabac par l’hypnose est facturé 250 euros TTC. Il comprend la préparation des séances sur-mesure, puis 2 séances d’hypnose d’une heure. En première séance, notre hypnothérapeute pose des suggestions. Entre les deux séances, le patient réduit sa consommation et observe les changements de comportements. En 2ème séance, il exprime au thérapeute ses changements. Si le tabac masquait d’autres problématiques, l’hypnothérapeute propose au patient de traiter ces thématiques avant de réaliser la 2ème séance de l’arrêt du tabac. Chaque séance intermédiaire serait facturée 80 euros TTC. Suite à un arrêt tabac, nous recommandons au client de mettre en place des actions pour modifier ses routines. Ainsi, il convient en amont de l’arrêt tabac par l’hypnose de s’interroger sur ses envies et ses désirs. Ainsi, l’hypnothérapeute peut orienter la séance arrêt tabac pour permettre de mobiliser l’inconscient vers des actions porteuses de sens pour le client. Ainsi, un arrêt tabac est une opportunité pour vivre de manière plus épanouie. À ce titre, le coaching de vie permet de prolonger le changement en accompagnant les clients vers la mise en oeuvre de leur projet qu’il soit professionnel ou personnel.

Image mise en avant : Photo de Merlin Lightpainting provenant de Pexels

Aller plus loin sur le thème de l'Hypnose & Thérapie