Comment apprendre l’hypnose ?

Comment apprendre l’hypnose et devenir un professionnel de l’hypnose ? Avant de répondre à cette question, il faut savoir que l’hypnose est un outil qui peut être utilisé dans de nombreuses situations.

Hypnotisme (hypnose classique, hypnose de spectacle, hypnose de rue)

L’hypnotisme se réfère à l’hypnose classique qui est le type d’hypnose la plus ancienne. Il s’agit d’une hypnose directive et autoritaire. L’hypnotiseur utilise principalement des suggestions directes. Cette hypnose est principalement dans le cadre de l’hypnose de spectacle, de l’hypnose de rue. Cependant, elle peut aussi se révéler utile lorsqu’elle est pratiquée par des personnels soignants ou des thérapeutes. En effet, quand le patient est réceptif à ce type d’hypnose – car ce n’est pas le cas de toute le monde – le praticien gagne un temps conséquent pour réaliser l’induction hypnotique qui peut être instantanée ou très rapide. Il a alors plus de temps pour réaliser son travail que cela soit pour un soin, une chirurgie ou un accompagnement thérapeutique.

Si vous êtes intéressé par les sources de l’hypnotisme, nous vous recommandons de consulter les vieux ouvrages

À l’IICH, nous proposons des ateliers découverte de l’auto-hypnose et de l’hypnose classique. Durant ces ateliers, les participants apprennent les fonctionnements de l’inconscient et découvrent comment pratiquer l’hypnose sur soi ou hypnotiser quelqu’un en toute sécurité. Chaque participant signe une charte éthique pour l’utilisation de l’hypnose classique.

L’hypnose, comment ça marche ?

Souvent, une confusion est faite entre l’hypnose de spectacle et l’état hypnotique. Vous vivez l’état hypnotique plusieurs fois par jour ; par exemple, lorsque vous lisez un bon livre, lorsque vous parcourrez un trajet en automatique que vous connaissez bien, lorsque vous laissez vagabonder vos pensées lors d’un voyage en train, lorsque vous êtes fasciné par votre smartphone et oubliez l’environnement extérieur… Le praticien en hypnose sait provoquer cet état hypnotique. Le chemin qui mène à l’état de conscience modifié est différent selon les types d’hypnose. Ainsi, par exemple, dans le cas de l’hypnose classique, l’hypnotiseur réalisera des tests de suggestibilité afin de vérifier la réceptivité des volontaires, puis il s’intéressera aux personnes les plus réceptives afin de réaliser des phénomènes hypnotiques de plus en plus spectaculaires. Dans le cas de l’hypnose ericksonienne, l’hypnothérapeute réalise une induction hypnotique qui dure entre 15 et 20 minutes en s’adaptant au style du client et à ses préférences. Il s’agit d’une transe hypnotique sur-mesure.

Secrets d’hypnose

Le secret principal pour réussir une séance d’hypnose est de savoir créer une relation de confiance basée sur l’authenticité et l’accueil. Bien sûr, il est possible d’utiliser les techniques classiques issues de la programmation neurolinguistique (calibration, rapport – synchronisation, usage des prédicats…), mais retenez qu’un hypnothérapeute congruent (c’est-à-dire aligné avec ses valeurs) n’aura aucune difficulté pour créer la relation de confiance naturelle avec le client. Alors, lorsque l’alliance est établie, le thérapeute pourra répondre aux interrogations du client sur l’hypnose puis posera des fusibles (c’est-à-dire des pré-suggestions qui sont des sécurités pour l’expérience hypnotique). Ainsi, les résistances seront fortement réduites. Si toutefois, l’hypnothérapeute observait des résistances inconscientes, il pourrait pratiquer des techniques avancées pour le traitement des résistances en hypnose. Pour les hypnothérapeutes d’orientation ericksonienne, nous vous recommandons particulièrement l’apprentissage de l’hypnose conversationnelle qui facilite le traitement des résistances et permet de travailler en thérapie de manière informelle.

Comment apprendre les techniques d’hypnose dans un cours intensif ?

Si les formations intensives en hypnose vous intéressent, nous vous recommandons l’apprentissage de l’hypnose conversationnelle. Durant ce cours d’hypnose, en 2 modules de 4 jours vous serez capable de décoder l’influence dans les relations interpersonnelles et pratiquer l’art de la communication d’influence (hypnotique). Vous pouvez aussi vous inscrire à l’atelier découverte d’ l’hypnose classique si vous souhaitez simplement comprendre les mécanismes de l’hypnose et pratiquer en toute sécurité. Si vous souhaitez devenir hypnothérapeute, alors, il s’agit d’intégrer le cours d’hypnose ericksonienne avec le cursus de formation en technicien en hypnose ericksonienne puis celui de praticien en hypnose ericksonienne et en thérapie brève. Si vous êtes un professionnel de santé, alors la formation spécifique intensive intra-entreprise pour les personnels soignants peut vous intéresser.

Découverte de l’hypnose et du coaching auprès d’étudiants

Apprenez l’hypnose en utilisant les ressources de votre inconscient

À l’IICH, nous formons aux 3 types d’hypnose en formant à l’hypnose sous hypnose. Grâce à cette méthode pédagogique innovantes nos étudiants progressent rapidement dans leurs apprentissages et mettent en pratique les techniques en confiance. Certains étudiants qui pensaient qu’ils avaient des difficultés d’apprentissages découvrent même qu’il suffisait de savoir communiquer avec leur inconscient. Pour développer vos capacités d’apprentissage dans d’autres domaines et développer de nouvelles compétences, nous vous recommandons l’apprentissage de l’auto-hypnose. À la fin de l’atelier de 2 jours, vous serez capable de dialoguer avec l’inconscient pour développer la confiance en vous et faciliter l’atteinte de vos objectifs.

Les meilleurs livres d’hypnose (gratuits, découverte et essentiels)

 –  Franz Anton Mesmer, Le Magnétisme animal. Même si son contenu est très décalé vis-à-vis de ce que nous savons aujourd’hui de l’hypnose, cet ouvrage suscite  le respect car on observe un homme tentant de développer une approche scientifique pour comprendre l’état hypnotique.

–  Jean-Martin Charcot, La Foi qui guérit. Ce livre mérite d’être lu car il permet de cerner la personnalité d’un grand homme de l’hypnose, de comprendre sa pensée et son style. Par ailleurs, il permet de comprendre les mécanismes de guérisons miraculeuses portées par la puissance de l’influence du collectif.

–  Hippolyte Bernheim, De la suggestion dans l’état hypnotique et dans l’état de veille. Cet ouvrage est essentiel pour comprendre la naissance de la psychothérapie.

–  Sigmund Freud, Hypnose : Textes 1886-1893 et Études sur l’hystérie. Ces textes permettent de mieux connaître le père de la psychanalyse. On y assiste à la découverte enthousiaste de l’hypnose par le jeune Freud, fasciné par le maître Charcot. Ce recueil reflète l’état d’esprit de l’époque et rend plus proche cet homme dont la pensée a influencé le 20e siècle.

–  Émile Coué, La Méthode Coué, qui a fortement contribué aux fondements de la psychologie positive et à la découverte du pouvoir de l’autosuggestion.

–  Léon Bertok, L’Hypnose. Les travaux de cet auteur sont assez méconnus. En effet, à son époque, l’attention était plutôt orientée outre-atlantique. La lecture de Bertok permet donc de comprendre les apports français au du renouveau de l’hypnose.

– Allan Kardec, Le Livre des esprits. Ce livre permet de comprendre le terreau spiritualiste et mystique du 19ème siècle. Avec une approche empirique, le pédagogue, Hippolyte Léon Denizard Rivai (utilisant le pseudonyme Allan Kardec) tente de dresser une cartographie de l’au-delà. Sa doctrine influencera plus tard les pratiques animistes spiritualistes sud-américaines.

–  Pierre Janet : De l’angoisse à l’extase : études sur les croyances et les sentiments et L’État mental des hystériques : Les stigmates mentaux. Ce livre permet de comprendre les fondements de l’hypnose et ses apports pour la psychologie moderne.

–  Pour ce qui est des textes tombés dans le domaine public, le site internet « Gallica » de la Bibliothèque national de France permet d’accéder à un grand nombre d’ouvrages telles que celles  de Jean Filiatre, Didier Joire, Gérard Encausse (dit Papus), Pierre Janet…  : http://gallica.bnf.fr/

50 exercices d’auto-hypnose du Dr Mireille Meyer qui propose des exercices pour découvrir l’auto-hypnose

Dialogue avec l’inconscient de Bertrand Beauregard qui explique les principes de l’hypnothérapie et des vignettes humoristiques issues du cabinet de thérapie

Créer le Réel de Thierry Melchior qui propose des techniques avancées pour l’accompagnement hypnotique

Hypnose de Olivier Lockert qui compile des techniques d’hypnose ericksonienne en langue française

Psychosolutions de Giorgio Nardone qui explique les principes de la thérapie brève stratégique avec des exemples

L’art de la thérapie de Irvin Yalom qui partage des conseils issus de son expérience profonde de l’accompagnement thérapeutique

Comment influencer le changement : Hypnose conversationnelle et communication hypnotique de Bertrand Beauregard qui expose les techniques de l’hypnose conversationnelle. Nous recommandons notamment sa lecture si vous envisager de vous former à l’hypnose conversationnelle à l’IICH.

 

Voici les questions les plus fréquentes sur l’apprentissage de l’hypnose

Qui peut apprendre l’hypnose ?

Qui peut apprendre l’hypnose ?

Il n’y a aucune prédisposition nécessaire ou « pouvoir magique » pour hypnotiser. Il s’agit de techniques de communication. Aussi, tout le monde peut apprendre l’hypnose. Il suffit d’être intéressé par le sujet et d’avoir envie d’apprendre.

Comment hypnotiser quelqu’un pour l’endormir ?

Comment hypnotiser quelqu’un pour l’endormir ?

Même si un hypnotiseur à tendance à claquer des doigts accompagné de l’injonction « Dors », en hypnose, on ne dort pas. L’illusion est donnée pour le spectacteur qui observe l’hypnotisé avec les yeux fermés dans une état pouvant rappeler le sommeil. En réalité, l’hypnotisé reste à l’écoute de l’hypnotiseur. Il suffit d’interroger l’hypnotisé sur son expérience hypnotique. Il dira souvent qu’il ressentait un profond état de bien-être, se sentait en sécurité et amusé. Il savait qu’il pourrait sortir d’hypnose à tout moment mais n’en avait tout simplement pas envie. Pour hypnotiser une personne en hypnose classique, il s’agit de vérifier si la personne est réceptive à ce type d’hypnose. Pour cela, plusieurs tests de suggestibilités sont appliqués. Durant l’atelier découverte, nous vous expliquons comment pratiquer ces tests en toute sécurité pour identifier les personnes suggestibles et pratiquer les phénomènes hypnotiques. En hypnose thérapeutique, le praticien en hypnose s’adapte aux préférences du client, aussi, l’entrée en transe n’est qu’une question de temps. Tout le monde peut rentrer en transe ericksonienne ou conversationnelle.

Apprendre l’hypnose pour devenir hypnotiseur ?

Comment apprendre l’hypnose pour devenir hypnotiseur ?

Si vous souhaitez devenir hypnotiseur de spectacle, alors, il s’agit de participer tout d’abord à l’atelier découverte de l’hypnose classique, puis de poursuivre sur la formation de praticien en hypnose classique. Si vous souhaitez devenir hypnothérapeute, alors il faudra vous inscrire en formation en hypnose ericksonienne.

Aller plus loin sur le thème de l'Hypnose & Thérapie