Qui sont les principaux hypnotiseurs reconnus ?

Qui est le meilleur hypnotiseur ?

Le meilleur hypnotiseur est probablement vous-même. Au quotidien, vous dialoguez avec votre inconscient en lui proposant des suggestions qui renforcent vos croyances et vos comportements. Si ces croyances et comportements vous permettent d’atteindre vos objectifs et d’être heureux, alors probablement que vous vous parlez de manière positive. Cependant, si vous rencontrez des difficultés pour atteindre vos objectifs et semblez insatisfaits, alors, il est peut-être temps d’aller consulter en hypnothérapie ou d’apprendre l’auto-hypnose pour travailler avec votre meilleur allié : votre inconscient.

Peut-être avez-vous déjà lu notre article sur l’histoire de l’hypnose ou visionné notre vidéo sur la folle histoire de l’hypnose ? Si tel est le cas, vous savez que les plus grands hypnotiseurs font partie des pionniers.

Comment savoir si c’est un bon hypnotiseur ?

Lorsqu’on utiliser le terme hypnotiseur, souvent, on se réfère à un type d’hypnose : l’hypnose classique qui est directive et autoritaire. Elle est principalement utilisée dans l’hypnose de spectacle. Pour être hypnotisé, le sujet doit être volontaire et réceptif ; c’est-à-dire fortement suggestible. Ce n’est pas le cas de toute le monde. Nous constatons souvent qu’environ 20% des personnes présentes lors des conférences et cabinets public y sont réceptifs. En revanche, les autres types d’hypnose ne nécessitent pas de réceptivité particulière. En hypnose ericksonienne, ou en hypnose conversationnelle, c’est le praticien en hypnose qui s’adapte au client afin de lui permettre de vivre une expérience hypnotique sur-mesure. Le bon hypnotérapeute est celui qui sait accueillir et soutenir un transfert négatif du client et toutefois contribuer à son évolution personnelle.

Qui peut pratiquer l’hypnose en France (médecin, psychiatre, psychologue, hypnothérapeute…) ?

Plusieurs professionnels peuvent pratiquer l’hypnose. Par exemple, les professionnels de santé (tels que les chirurgiens, les dentistes, les médecins, le psychiatre…), les personnels soignants (infirmiers, anesthésistes, aides soignants …), les thérapeutes (hypnothérapeutes, psychothérapeutes, psychologues…), mais aussi les accompagnants (éducateurs, formateurs, coachs…). Les applications de l’hypnose sont multiples.

En hypnose, pour nous référer à la personne qui hypnotise, nous utilisons principalement trois termes :

Comment choisir un bon hypnothérapeute dans un annuaire d’hypnothérapie ?

Choisir un thérapeute n’est pas un exercice facile.

Cette question du choix du thérapeute revient souvent lorsque nous animons des conférences et cabinets publics sur le thème de l’Hypnose et de la thérapie brève. Choisir son thérapeute n’est pas simple. Certains choisirons un courant thérapeutique particulier. D’autres se fieront à leur intuition. Beaucoup procèdent par recommandation d’un ami ou d’un collègue qui a entendu de bons retours du thérapeute.

Nous vous proposons quelques pistes pour choisir votre cabinet et votre praticien en Hypnothérapie :

Pour vous aider à sélectionner votre thérapeute, voici quelques exemples de questions à lui poser :

– Quelle est votre formation ?

– Depuis combien de temps pratiquez-vous ?

– Quelle thérapie avez-vous vous-même réalisée ?

– Quelle a été la durée de votre propre accompagnement en psychothérapie ?

– Quelle a été votre plus grande prise de conscience ?

– Depuis combien de temps êtes-vous supervisé ?

– Quelles sont les dernières thématiques que vous avez abordé dans votre supervision ?

– Qu’est-ce qu’un fusible (ou sécurité en hypnose) ?

– Comment favorisez-vous l’autonomie de vos clients ?

– Quel est votre cadre de référence ou école de pensée (clinique, cognitif comportemental, systémique ou maïeutique) ?

– Adhérez-vous à un charte éthique ?

Prêt.e à rencontrer l’un des hypnothérapeutes de l’équipe IICH ?

Envie d’en savoir plus sur l’hypnothérapie ?

Où trouver un hypnotherapeute à Lyon, en île de France ou à Marseille ?

Il existe différents types d’hypnose. Aujourd’hui, quand nous parlons d’hypnothérapeute, nous nous référons à un spécialiste de l’accompagnement en hypnose. Ce praticien reçoit des clients dans le cadre d’une thérapie brève. Durant l’anamnèse (qui est la première séance de thérapie), l’hypnothérapeute analyse la demande du client et les enjeux de la problématique. Avec le client, il définit des objectifs. Il prend un temps pour expliquer les spécificités d’un accompagnement hypnotique, le cadre de l’accompagnement thérapeutique et les modalités pratiques, et répondre aux questions du client. L’enjeu est de construire une alliance thérapeutique de qualité entre le praticien et le client. Ainsi, sur ce socle de confiance, le client pourra explorer ses forces et ses vulnérabilités en toute sécurité en se sentant à la fois soutenu et challengé.

À l’IICH, vous pouvez être reçu par nos hypnothérapeutes. Souvent les agendas sont chargés et nous proposons de vous inscrire sur une liste d’attente. Nous pouvons aussi vous ré-aiguiller vers une confrère ou une consoeur. À ce titre, nous avons formé plusieurs hypnothérapeutes qui sont capables de pratiquer l’hypnose ericksonienne mais aussi la thérapie brève stratégique.

Aller plus loin sur le thème de l'Hypnose & Thérapie