Quelles sont les possibilités de remboursement des séances de thérapie et d’hypnose ?

Vous vous êtes pris d’intérêt pour l’hypnose, et avez envie de la pratiquer, mais avant de vous lancer, vous vous posez des questions sur son remboursement par la sécurité sociale ? Dans cet article, nous abordons les spécificités de cette thérapie, la durée de l’accompagnement, le tarif des séances et les possibilités de remboursement. En fin d’article, découvrez aussi nos conseils pour favoriser la réussite de votre arrêt tabac par l’hypnose.

Médecin hypnothérapeute

L’enjeu de l’hypnothérapie est de soulager certains troubles ou résoudre certaines problématiques du patient. Les bienfaits de l’hypnose sont multiples. Par exemple, l’hypnose thérapeutique est particulièrement adaptée pour la gestion de la douleur, certains troubles psychosomatiques, les addictions tels que le tabac, les troubles du comportement alimentaire, les problèmes de poids, les troubles obsessionnels compulsifs, l’amélioration du sommeil (avec la résolution des problèmes d’endormissement et d’insomnies), la dépression, la gestion des angoisses et le traitement des phobies.

Dans certains cas, l’hypnose peut être remboursée en partie par l’assurance maladie. Des mutuelles santé peuvent aussi couvrir ce type de thérapie, sous certaines conditions.

Quel est le prix d’une séance d’hypnose ? Tarifs les plus fréquents pour l’hypnothérapie ?

Le tarif d’une séance d’hypnothérapie peut varier en fonction de la renommée et de l’expérience de l’hypnothérapeute et aussi de la zone géographique. Ainsi, les tarifs peuvent varier entre 50 euros TTC et 200 euros TTC pour une séance d’hypnothérapie.

À l’IICH, les tarifs de nos hypnothérapeutes sont les suivants :

Combien coûte l’ensemble des séances dans l’accompagnement en hypnothérapie ?

L’hypnothérapie est une thérapie brève qui se déploie sur plusieurs séances. Le nombre de séances dépend de la thématique de travail à traiter. Ainsi, en général, il est compris entre 4 et 12 séances selon le sujet travaillé et sa complexité. Le budget dépend donc de la complexité de votre demande et du nombre de séances nécessaire au traitement de celle-ci. À titre informatif, pour un processus d’accompagnement en hypnothérapie, vous pouvez ainsi envisager un approximatif budget de 240 à 960 euros TTC. Par ailleurs, plusieurs patients souhaitent poursuivre le travail en dépassant le cadre du symptôme initial en s’engageant dans un processus de développement personnel et de connaissance de soi.

Quelles sont les mutuelles qui remboursent l’hypnose ?

Pour identifier la mutuelle qui permet le remboursement de vos séances d’hypnose, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne pour analyser les différentes offres les plus adaptées à votre situation.

Avec les retours de nos patients de collègues hypnothérapeutes, nous avons pu répertorier différentes mutuelles qui semblent rembourser les séances d’hypnose. Il convient toutefois de les contacter pour vérifier le type de contrat qui permet le remboursement de vos séances d’hypnose : Abéla Santé, AG2R La Mondiale, Allianz Santé, APICIL, April Santé, Axa, MMA, Groupe Malakoff, Harmonie Mutuelle, Matmut Assurances, MGEN, Swiss Life et certaines Caisse Complémentaire métiers.

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour valider la prise en charge avant de débuter votre accompagnement en thérapie ou en hypnose.

Quels sont les dangers de l’hypnose ?

De manière générale, il n’existe pas de dangers véritable quant à l’utilisation de l’hypnose. L’hypnothérapeute prend le temps d’expliquer à ses patients ce qu’est l’hypnose et répond aux questions pour rassurer. Dans la pratique de l’hypnose, il pose des fusibles pour protéger l’inconscient.

En revanche, dans le cas de troubles dissociatifs de la personnalité ou dans l’éventualité de crises d’épilepsies, l’hypnose est déconseillée.

Aller vers un médecin psychiatre pratiquant l’hypnose ?

Le taux de remboursement de votre mutuelle (ou complémentaire santé) dépend de votre contrat et de vos niveaux de garanties. Par exemple, il existe un acte référencé par la CCAM, en lien avec une application spécifique de l’hypnoseCCAM par le code ANRP001 : Séance d’hypnose à visée antalgique.

Peut-on être remboursé par la sécurité sociale?

À ce jour, l’hypnose n’est pas encore prise en charge par la sécurité sociale.

Cependant, l’assurance Maladie pourrait peut-être rembourser certaines séances d’hypnose à visée antalgique (CCAM ANRP001 – Séance d’hypnose à visée antalgique) si vous consultez un médecin conventionné de secteur 1 ou de secteur 2 en respectant le parcours de soins. Pour cela, en amont de votre accompagnement en hypnose, il convient de vérifier une éventuelle prise en charge auprès de votre médecin praticien de l’hypnose.

Ce type spécifique d’hypnose médicale peut être pratiqué par :

L’analgésie et l’anesthésie par l’hypnose peut être particulièrement utile dans la cas de la gestion de douleurs chroniques mais aussi dans le cadre d’une chirurgie ou encore dans le contexte d’un accouchement.

L’arrêt tabac par l’hypnose

L’arrêt de tabac par l’hypnose – Photo de Basil MK provenant de Pexels

En soi, l’hypnose n’empêche pas la dépendance chimique à la nicotine. Toutefois, elle agit sur la dépendance comportementale ; c’est-à-dire les leviers psychologiques liées à l’usage du tabac. Comme la plupart des thérapies par la parole, l’hypnothérapie permet d’identifier les causes liées à l’addiction au tabac et les leviers qui incitent le fumeur à allumer la cigarette. L’hypnothérapeute analyse les motivations profondes (conscientes et inconscientes) qui incitent la consommation de tabac et les stimuli déclencheur de l’allumage des cigarettes. Ainsi, par exemple, un fumeur peut consommer ses cigarettes à des pauses au travail, alors qu’un autre consommera plutôt les cigarettes dans un contexte festif. L’analyse de la relation au tabac permet à l’hypnothérapeute de construire des séances d’hypnose sur-mesure pour vous aider à réaliser un sevrage psychologique. Grâce à l’état hypnotique, l’hypnothérapeute glisse des suggestions pour que votre inconscient vous aide à développer plus facilement de nouveaux comportements. Il s’agit d’un grand atout de l’hypnothérapie par rapport à d’autres thérapies. Mobiliser l’inconscient permet de faciliter le changement de comportement. Ainsi, les résultats de l’arrêt tabac par l’hypnose sont positifs. En effet, l’hypnose permet de renforcer la motivation, et abandonner de vieux schémas en lien avec la cigarette. L’hypnothérapeute peut inviter le patient à faire un travail plus profond sur les causes de son addiction; qui ne sont jamais vraiment neutre. La cigarette peut représenter des choses différentes pour chaque fumeur : une loyauté, une rébellion, un espace de liberté, un lien social, la peur de l’ennui ou de la prise de poids, le manque de sens, une manière de gérer le stress, les émotions et les angoisses…

Il est recommandé lors d’un arrêt tabac de mobiliser les personnes qui vous sont proches afin qu’elles vous épaulent durant la période de sevrage. La période de sevrage chimique peut-être plus ou moins longue selon la consommation journalière de tabac. Ainsi, il peut être intéressant d’utiliser d’autres méthodes pour faire face à cette dépendance chimique avec des patchs anti-tabac par exemple. Il s’agit d’en parler à votre médecin. Par ailleurs, nous observons des saisonnalités dans la fréquence des arrêts tabacs en patientèle avec notamment la période des fêtes de fin d’année (et ses bonnes résolutions), la rentrée de septembre, le début du printemps et de l’été. La campagne « un mois sans tabac » propose différents outils et ressources pour vous aider dans la réussite durable de votre arrêt tabac. Pourquoi pas y faire appel ?

Comment se passe l’arrêt tabac à l’IICH ?

Nous vous envoyons un formulaire pour comprendre votre relation au tabac. Nous analysons les différentes causes possibles de votre addiction ainsi que les différents stimuli qui incitent à la consommation de tabac. À partir de vos valeurs, nous vous accompagnons dans la visualisation d’une vie sans tabac. En effet, il est important pour réussir de commencer à imaginer sa vie sans tabac. Bien souvent, la substance addictive a pris tant de place dans votre vie qu’il est difficile d’imaginer la vie sans elle. Elle mobilise votre argent (entre 250 et 320 euros TTC/mois pour un fumeur quotidien d’environ paquet par jour). Elle s’imprègne dans vos habitudes quotidiennes en rythmant votre rapport au temps et aux autres. Elle impacte votre santé et celle de vos proches. Pour dénouer ces schémas, il est important de penser consciemment à ce qui est vraiment important pour vous. Faire le point sur vos valeurs vous permettra d’identifier l’essentiel puis de construire votre nouvelle vie libéré du tabac en intégrant des projets riches de sens. Ce travail de visualisation permet de créer des jalons et de célébrer vos réussites. L’arrêt tabac doit être pensé en amont. Un arrêt tabac peut paraitre angoissant. Combien de mauvaises raisons ou d’excuses pour ne pas arrêter de fumer maintenant ? Bien sûr, un fumeur peut faire preuve de créativité. Cependant, nous observons en patientèle que les personnes qui réussissent le mieux leur arrêt tabac sont celles qui se sont préparées mentalement en imaginant leur futur et leur quotidien. Ainsi, la motivation est plus forte. Bien souvent, certains patients sont orientés par une tiers (qui souhaite même effectuer le paiement des séances) ou par une alerte d’un médecin. Ici, même si le patient « joue sa vie », la motivation n’est pas forcément au rendez-vous. Il n’a pas encore décidé d’arrêter vraiment de fumer. Il procrastine ou se sabote : « Tu vois, l’hypnose ça ne fonctionne pas ». Il n’est pas encore prêt à prendre sa propre responsabilité dans le succès de l’arrêt tabac. Vous l’aurez compris, au-delà des apports de l’hypnose elle-même, la réussite de l’arrêt de tabac repose sur la motivation et la responsabilité. Sans motivation et sans l’engagement associé, il sera dur de résister au premières tentations lorsqu’on vous tendra une cigarette en soirée avec des amis.

Après avoir analyser les retours au questionnaire « arrêt tabac », nos hypnothérapeutes construisent vos séances en créant des suggestions appliquées au traitement des causes potentielles de votre addiction. Lors de la première séance, l’hypnothérapeute pose les suggestions. Entre les séances, une à deux semaines peuvent s’écouler pour intégrer l’ensemble des suggestions. En deuxième séance, l’hypnothérapeute vous interroge sur les changements. En fonction de vos retours et des émotions que vous avez vécues, il peut vous proposer de travailler sur la thématique de fond sous-jacente à l’addiction. Si tel est le cas, la deuxième séance d’arrêt tabac sera réalisée après plusieurs séances d’hypnothérapie. La séance d’arrêt tabac crée un pont vers votre nouvelle vie en renforçant votre autonomie et en vous appuyant sur des leviers et des actions renforçant votre détermination à continuer de vivre librement et de manière épanouie.

Si vous souhaitez pendre rendez-vous pour arrêter de fumer, au prélable, préparez votre arrêt tabac.

Voici quelques tâches que vous pouvez réaliser pour favoriser votre succès :

– Dressez la liste de vos rêves. Procédez sans aucune censure. Cette liste reflète vos envies. Elle pourra servir de point d’appui pour définir des objectifs après les séances d’hypnose.

– Listez vos valeurs pour identifier ce qui est vraiment important pour vous dans votre vie. Si vous avez du mal, le questionnaire de l’HOVTA peut vous y aider. Ces motivations profondes serviront de leviers pour favoriser votre succès dans l’arrêt tabac.

– Identifiez les cigarettes qui sont pour l’instant les plus difficiles à arrêter. Tentez de comprendre pourquoi elle sont en apparence si importantes pour vous. Vous pourrez l’expliquer à votre hypnothérapeute qui intégrera ces informations pour vous aider à vous libérer de votre dépendance au tabac.

– Identifiez les comportements qui seront à modifier en imaginant de nouvelles habitudes à mettre en place. Comment allez-vous prendre vos pauses ? Comment souhaitez-vous vous comporter en soirée avec des amis ? Comment allez-vous agir quand vous êtes seul en voiture ? Réfléchissez en amont de l’arrêt tabac. Le simple fait d’y penser permettra à votre inconscient de faire preuve de créativité pour vous aider.

– Identifiez les ressources qui pourraient vous aider dans la réussite de l’arrêt tabac. Par exemple, certains patients mobilisent le soutien de leur entourage. D’autres font appel à une application ou à un coach sportif pour canaliser leur énergie. D’autres débutent des séances de sophrologie, de méditation ou de yoga pour s’apaiser et mieux gérer leurs émotions. Certains encore, font appel à un médecin ou à un pharmacien pour bénéficier d’une aide durant la période de sevrage nicotinique. Et vous, quelles sont les ressources qui faciliteront votre succès ?

– Écoutez nos M3 d’hypnose pour vous habituer aux différents états hypnotiques. Avec l’écoute des MP3 d’hypnose, vous habituez ainsi votre inconscient. Il vous sera plus facile de rentrer sous hypnose pour votre arrêt tabac.

– Apprenez l’auto-hypnose pour gagner en autonomie dans le renfort de votre arrêt tabac. L’auto-hypnose pourra vous aider en cas de difficultés pour dépasser une sensation impérieuse de manque apparent, apaiser un angoisse, vous ressourcer ou transformer une émotion. Par ailleurs, elle vous permettra de gagner en confiance et favoriser votre lâcher prise.

– Identifiez les étapes à célébrer. L’arrêt tabac soit être un plaisir. Aussi, il demande un petit effort pour vous permettre de dépasser la période de sevrage. Vos habitudes de comportements se modifient. Chaque jour, puis chaque semaine, puis chaque mois, vous pouvez identifier un moyen adapté pour vous pour célébrer vos victoires ; que celles-ci soient modestes ou grandes.

Si vous vous sentez prêt à prendre rendez-vous, alors contactez notre équipe d’hypnothérapeutes.

Aller plus loin sur le thème de l'Hypnose & Thérapie