Assertivité vs influence : quelles sont les différences ?

Qu’est-ce qu’une attitude assertive ?

L’assertivité est une attitude et une façon de se comporter envers autrui qui permet d’obtenir ce que vous voulez, sans blesser l’autre. Faire preuve d’un bon degré d’assertivité, c’est donc se savoir exprimer vos besoins, vos idées et vos convictions tout en pouvant accueillir ceux de votre interlocuteur. Les techniques de l’intelligence émotionnelle et relationnelle sont très utiles pour développer l’assertivité. De plus, travailler sur la confiance en soi peut se révéler efficace pour oser exprimer ses idées et points de vue.

Qu’est-ce qu’un comportement ou une communication d’influence ?

L’influence consiste à orienter la pensée, la décision ou le comportement d’un interlocuteur ou d’un public. Ainsi, l’influence est très utile pour fédérer des équipes en communiquant notamment sur la stratégie et le sens. Cette communication peut s’appuyer sur les règles de l’art de la réthorique en traitant les objections pour convaincre. Lorsqu’elle est maniée avec dextérité et éthique, la communication d’influence se révèle très efficace pour favoriser la performance, l’épanouissement et le sens au sein de l’entreprise.

Un.e entrepeneur.e dirigeant.e, un manager ou encore un communicant sont amenés à utiliser la communication assertive et/ou d’influence dans différents contextes, par exemple, l’animation de réunion d’équipes, l’approche commerciale ou de la relation client, un pitch auprès d’investisseurs, une levée de fonds,…

Comment pratiquer l’assertivité ?

Pour pratiquer l’assertivité, il est déjà important de bien se connaître. Cela signifie d’oser s’exprimer dans la relation avec l’autre. Pour cela, réaliser un parcours de développement personnel en coaching ou hypnothérapie peut se révéler très utile pour développer votre potentiel.

Bon nombre de conflits naissent d’incompréhensions ou d’attentes non exprimées. Participer à une formation orientée vers l’intelligence émotionnelle et relationnelle peut vous aider à développer des techniques de communication pour cerner les enjeux sous-jacents aux conflits afin de les apaiser, mais aussi améliorer le bien-être et la performance dans le domaine personnel et professionnel. Nos formations sur-mesure permettent de répondre à vos objectifs.

Une émotion exprime le fait qu’un de vos besoins est satisfait ou insatisfait. Les techniques de communication non violente développées par Marshall Rosenberg permettent de communiquer de manière apaisée en exprimant ses sentiments et les besoins sous-jacents, et en formulant des demandes claires à son interlocuteur. L’avantage de cette approche est de favoriser le dialogue et la juste responsabilité dans la relation.

L’analyse transactionnelle est un modèle qui explique les différents modes de transaction que nous pouvons expérimenter dans une relation interpersonnelle. Ainsi, tour à tour, selon les échanges, nous pouvons basculer dans une posture parent (nourricier ou normatif), adulte (responsable), ou enfant (soumis, rebelle ou libre). Le Triangle de Karpman met en relief les jeux psychologiques pouvant opérer dans des relations aux dynamiques triangulaires. On parle aussi de triangle dramatique.

Quand on connaît les clés de la communication, il est très facile d’apprendre le self défense mental pour décoder les relations et devenir plus assertif.

Nos formations permettent d’explorer ces différentes techniques en développant des clés pratiques pour mieux communiquer.

Si vous avez un projet de formation, prenons un temps d’échange pour analyser votre besoin et y répondre de manière adaptée.

Exemples pour être assertif

Pour être assertif, vous pouvez vous inspirer des techniques issues de la communication non violente développées par Marshall Rosenberg par exemple :

  1. Identifier les faits générant l’émotions que vous éprouvez. Ainsi, vous êtes au clair sur le déclencheur de l’émotion.
  2. Identifier le sentiment associé à l’émotion. Il s’agit de l’intensité émotionnelle.
  3. Identifier le besoin sous-jacent à l’émotion. Ils peuvent être multiples.
  4. Communiquer vos ressentis et vos besoins à votre interlocuteur en faisant une demande. Gardez à l’esprit que la demande est une question qui permet de créer le dialogue entre les interlocuteurs. Ainsi, une question fermée aura tendance à valider un accord, alors qu’une question ouverte favorisera l’expression de points de vue pour trouver un consensus.

Voici plusieurs exemples de communication assertive « Je n’ai pas été prévenu des avancées du projet. Je me suis senti peiné. J’ai besoin de comprendre les raisons des cet oubli. Peux-tu m’expliquer? », ou encore « Lors de la dernière réunion, je n’ai pas été invité à m’exprimé sur le projet. Je me suis senti frustré. J’ai besoin que mes contributions au projets soient entendues et reconnues. Comment pouvons-nous intégrer les apports du service Recherche et Développement à la réflexion sur ce projet? »

Comment interpréter les résultats des tests d’assertivité (Gordon, MBTI, HOVTA…) ?

Plusieurs tests peuvent vous être proposés pour développer votre assertivité.

Vous pouvez contacter un praticien certifié MBTI ou HOVTA pour bénéficier de la passation de l’assessment et de son décodage.

Quelles sont les formations permettant d’être une personne assertive ou influente ?

Si vous souhaitez apprendre à développer l’assertivité, mais aussi apprendre à décoder les relations et maîtriser la communication d’influence, alors la formation en hypnose conversationnelle est faite pour vous. Elle se destine principalement à des accompagnants, mais aussi à des dirigeants, des managers, des formateurs, et toutes personnes ayant des activités liées à la communication et aux relations interpersonnelles. En 8 jours, vous apprendrez l’art de la suggestion.

Prêt.e à embarquer dans cette formation intensive ? 🚀

Alors rendez-vous en soirée portes ouvertes ou directement en entretien de sélection. 😊

Aller plus loin sur le thème de l'Hypnose & Thérapie