Qu’est-ce qu’un processus parallèle en coaching ?

Un processus parallèle est un reflet d’une autre situation se produisant dans la relation d’accompagnement. Dans le contexte du coaching, la relation coach-coaché est le reflet de ce qui se passe dans l’environnement du client. On peut aussi parler d’écho systémique. Concrètement, la situation que le coaché tente de dénouer dans son environnement professionnel ou personnel se reproduit dans la relation d’accompagnement.

Par effet rebond, ce processus parallèle peut se produire dans l’environnement du client, dans la relation coach-coaché, puis dans la relation coach-superviseur, et dans la relation superviseur avec le cadre de référence métier (Fédération, référentiel de compétences, courant de pensée, code de déontologie, groupe de pairs, règles, autorité, référent…).

Le transfert est l’un des concepts majeurs de l’œuvre de Freud. De Freud à Lacan, en passant par Klein ou encore Racker et plus récemment Tracy, plusieurs auteurs, psychanalystes et psychologues ont travaillé sur le concept du transfert. Les ouvrages sont complexes et font appel à un certain « background » à la fois en termes d’étude de la psychologie mais aussi de connaissance de soi.

Le mot d’ordre associé au Transfert est la répétition.

Le transfert est, d’abord et avant tout, un phénomène humain qui s’éprouve à des degrés variables dans toutes les relations entre individus. Communément, il s’agit d’un déplacement d’une habitude, ou d’affects d’un objet (ou personne) sur un autre. En psychanalyse, il s’agit essentiellement du déplacement d’une conduite émotionnelle par rapport à un objet infantile, spécialement les parents, à un autre objet ou à une autre personne. Ce transfert est accentué, voire facilité, durant un traitement thérapeutique ou lors d’un accompagnement : psychanalyste, psychiatre, psychologue, médecin, praticien, coach… Il peut être un obstacle ou, au contraire, faciliter le rapport et l’avancée thérapeutique ou d’accompagnement. Il s’agit donc pour le coach d’identifier ce qui se joue dans la relation.

Le psychanalyste Carl Gustav Jung définit le transfert comme une dynamique archétypale. De manière simple, inconsciemment, le coach et le coaché activent des comportements « automatiques » dans leur interaction. Psychiquement, des modes de comportements archaïques en lien avec la petite enfance sont activés par la relation d’accompagnement.

Généralement, le processus parallèle prend son origine dans une relation de type transférentielle. De manière inconsciente, le client projette un affect sur le coach, et reproduit la même dynamique que celle d’un comportement infantile trouvant bien souvent son origine dans une relation au sein de sa famille. En quelque sorte, le client rejoue une scène originelle inconsciente en tentant de la réparer ou de la modifier sans succès. Paradoxalement, il souhaite travailler sur cet enjeu en coaching. Cependant, toujours inconsciemment, il reproduit le schéma transférentiel avec le coach.

Processus parallèle
Schéma du processus parallèle en Coaching

Les questionnements relatifs au processus parallèle peuvent être :

Attention : Aborder la thématique du transfert en coaching peut présenter des risques. En effet, si l’alliance n’est pas assez forte, de manière totalement inconsciente, le coaché va mettre en œuvre des mécanismes de défense très forts de type : refoulement, déni, attaque, fuite… Les mécanismes de défense sont des processus inconscients permettant de garantir la sécurité physique et psychique d’un individu. Nous en avons tous. Ils sont archaïques et bien souvent issus de « blessures » et situations liées à la petite enfance. Ils sont souvent déclenchés par des situations rappelant la blessure ou situation que nous cherchons à éviter. Les blessures peuvent alors être rejouées, refoulées ou sublimées. Selon les mécanismes de défense, les dégâts dans la relation d’accompagnement et dans les écosystèmes du coach et du coaché peuvent être importants.

Pas simple, non ?

Et pourtant, aborder les processus parallèles permettent de révéler rapidement le potentiel du coaché !

Envie d’en savoir plus ?

Alors lisez la suite de l’article sur les exemples de processus parallèles en coaching.

Et, inscrivez-vous en supervision !

Aller plus loin sur le thème de Coaching

felis libero in risus commodo consequat. felis accumsan mattis efficitur. ipsum