Témoignages patients

Voici quelques témoignages de nos patients :

Mon expérience avec M. Beauregard pour l’arrêt du tabac fut enrichissante de par son accueil, ses explications sur la séance à venir. C’est une personne apaisante et rassurante. Il y a plusieurs années, j’ai essayé d’arrêter de fumer tout seul mais les états d’âmes et la prise de poids n’ont pas favorisé un arrêt définitif. Donc conseillé et dirigé vers M. Beauregard, j’ai décidé de tenter une nouvelle approche par l’hypnose.

Ma première expérience fut révélatrice, prise de conscience et maîtrise sur le manque de nicotine, ainsi malgré des passages difficile je n’ai pas repris. Puis, ma 2ème séance de renforcement fut un voyage extraordinaire. En me réveillant, un bien être et un soulagement ont pris place en moi, pas de prise de poids. Je me sentais beaucoup moins stressé et nerveux. Je ressentais seulement quelques manques occasionnels. Je remercie Bertrand pour ses soins et le recommande aux personnes qui ont décidé de faire comme moi.

Stéphane M – Chef d’entreprise

Je suis (plutôt j’étais !) une fumeuse depuis plus de 20 ans. Avec des arrêts et des reprises. J’étais à 10 cigarettes/jour en semaine et un peu plus pendant les soirées. J’étais motivée pour arrêter mais il me manquait une aide.

Le contact avec Bertrand s’est très bien passé (on se sent à l’aise, en confiance). La séance s’est super bien déroulée. Réceptive à ce genre de pratique, je suis vite entrée en hypnose et je me souviens de tout le dialogue. Après le “réveil”, je me sentais bien et j’avais hâte de savoir si j’allais vouloir fumer ou pas. J’ai pris le métro pour récupérer ma voiture et là une femme lisait le livre sur la cigarette et c’était le passage dont Bertrand m’avait parlé pendant la séance. En sortant du métro, j’avais envie de donner mon paquet (presque entier) à un SDF. Puis quand je suis montée dans ma voiture, j’ai eu envie de vomir ; j’étais écœurée de l’odeur (car j’avais fumé comme un pompier avant de quitter mon véhicule) : j’ai donc roulé la fenêtre ouverte ! J’étais heureuse, j’ai siffloté pendant tout le retour !

Arrivée à la maison, j’ai dit bonjour à mon mari fumeur et il puait la cigarette, je lui ai fait la remarque et je lui ai dit qu’il pouvait prendre mon paquet dans mon sac.

Le lendemain matin, je n’ai pas eu envie d’une cigarette au réveil mais il manquait quelque chose, il y avait un geste que je ne faisais pas. J’ai fait les exercices de respiration pour évacuer mes idées de cigarette. Le soir, première soirée entre amis (3 non-fumeurs sur 9 personnes !) et j’ai été étonnée de mon comportement ! Aucune tentation, aucune envie alors que j’appréhendais énormément.

Le premier week-end est passé sans difficulté, sans effet de manque, ni d’envie ni de tentation. La semaine suivante impeccable même si des fois en regardant l’heure je me disais “tiens à cette heure-ci tu serais en train de fumer” et la deuxième séance a été plus un confort. Je me sentais plus zen, plus cool, libérée de quelque chose !

Après 8 semaines d’arrêt, je n’ai toujours pas repris et je fais toujours les exercices de respiration mais machinalement. C’est comme si je n’avais jamais fumé !

Un grand merci à Bertrand pour son aide précieuse, son écoute de tous mes doutes et ses réponses à toutes mes questions.

Claire P – Assistante maternelle
nunc id, risus. mattis velit, dictum libero. justo felis